Poussières

 Lutte contre la pollution particulaire

 

 

Depuis plusieurs années, les particules s'ajoutent à la longue liste des polluants de l’air (microorganismes, COV, odeurs). Tant est si bien, que le ministère de l'Ecologie et du Développement Durable a créé un "plan particules" (loi Grenelle 1 et 2).

 

 

Origine des particules et impact sur la santé

 

Les chercheurs ont pu classer les particules en deux catégories:

 

-          les particules primaires (ou inertes), minérales ou chimiques, elles ne se reproduisent pas. Leur origine est naturelle (érosion, éruptions volcaniques, etc.), ou liée à l'activité humaine (combustions, exploitations minières ou agricoles, industries métallurgiques, etc.). Leur provenance a pu être observée par le Centre interprofessionnel technique d'études de la pollution atmosphérique (CITEPA). Quatre secteurs sont mis en cause: le résidentiel-tertiaire, l'agriculture, l'industrie et le transport routier.

 

-          les particules secondaires (ou particules biologiques). Lorsque les conditions de leur développement sont réunies (nourriture + conditions climatiques), ces particules sont susceptibles de se reproduire. On peut les classer en 3 catégories:

o        Pathogènes (organismes pouvant induire des modifications ou manifestations nuisibles chez un être vivant).

o        Opportunistes (leur risque d'action pathogène dépend de la fragilisation du sujet ou de son état de réceptivité).

o        Sacrophytes ou commensales (organismes pouvant vivre et se développer chez un être vivant sans entraîner de manifestations pathologiques).

 

Les particules sont mises en suspension et transportées par les flux d'air : courants d'air, turbulences induites par le mouvement d'objets, animaux ou personnes, ou l’exposition d'un objet empoussiéré au soleil.

 

Selon une étude Primequal/Prédit, réalisée conjointement en France, en Autriche et en suisse, 5% des décès annuels en France seraient imputables aux particules. Elles seraient la cause de pathologies cardiaques et respiratoires (allergies, asthme etc.). 30000 morts prématurées (décés en moyenne 10 ans plus tôt que l'espérance de vie normale) leur sont imputées par an. L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) estime que ces polluants que l’on retrouve dans l'air des bâtiments, sont la cause d'un très grand nombre de problèmes respiratoires qui engendrent près de 50% des congés pour maladie professionnelle.

  

Solution de traitement d’air intégral BIOWIND

 

Afin de diminuer ces concentrations en particules dans l’air, tous les dispositifs de la gamme BIOWIND sont équipés de filtres particulaires. En plus de l’efficacité photocatalytique pour la destruction des COV, des microorganismes et des odeurs, les dispositifs BIOWIND incluent des filtres dont l’efficacité est reconnue, car ils sont tous conçus pour répondre à la norme EN-779. Par exemple la gamme des UCDA-B100 et des UMDA-B250/B500 est fournie avec un Filtre Innovant 2 en 1, G4 + F7.

 
Vous retrouverez dans la boutique de nos produits les différents filtres particulaires proposés et spécialement adaptés à l’ensemble des dispositifs de traitement d’air BIOWIND.

 

Filtre G4 + F7 BIOWIND



livraison
   
Produit certifié

Siège social : Parc d'activité de la Houssoye 59930 LA CHAPELLE D'ARMENTIERES - France
Tél. : +33 3 20 10 50 50 - Fax : +33 1 73 76 87 85