Odeurs
1. Généralité sur les odeurs
 
 
Dans la définition une odeur est une émanation volatile qui se dégage de quelque chose et que l'on perçoit par l'odorat. L’odeur est également décrite dans la norme ISO 5492 comme « un attribut organoleptique perceptible par l'organe olfactif quand on respire certaines substances volatiles » (couple émission/réception).
 
On retrouve ce couple émission/réception d’odeur dans l'approche législative et réglementaire, qui impose des valeurs limites de rejet pour certains composés et introduit la notion de nuisance, et donc dans l'approche analytique où une odeur est caractérisée à partir de paramètres physico-chimiques (identification et quantification de composés) et olfactométriques (quantification de la perception). Les odeurs générées par un site industriel seront donc appréciées à partir de l'étude de l'activité (les sources d'émission) mais aussi en fonction de la sensibilité du milieu (le voisinage).
 
 
 

2. Origines des odeurs

 

 
 
Les odeurs peuvent venir de différents endroits, il est très souvent difficile d’en connaitre la source, néanmoins il est plus facile de connaitre les facteurs à l’origine de ces odeurs. Voici trois facteurs importants à l’origine des odeurs:
 
- les particules de poussières sur lesquelles sont adsorbées les molécules odorantes sont des sources importantes d’odeurs.
 
- la stagnation des déchets qui subissent une fermentation aérobie et/ou anaérobie (en présence de microorganismes)
 
- la présence d’un lieu de stockage de produits chimiques
 
Tous ces facteurs sont liés par un point commun : ils sont responsables de la formation de composés organiques volatils nauséabonds.
 
Des milliers de composés odorants sont identifiés; ils se répartissent généralement en quatre grandes familles :
 
- les composés soufrés réduits, tels que l’hydrogène sulfuré, les mercaptans, les sulfures organiques (odeur d’oeufs pourris)...
 
- les composés azotés : amines, ammoniac (odeur piquante), indols (odeur de poisson avarié), scatols (odeur fécale)...
 
- les composés carbonés : acides gras, alcools, aldéhydes et cétones...
 
- les composés aromatiques : phénols, benzène, toluène, xylène
 
 
 

3. Traitement des odeurs

 


 
Les composés responsables de ces mauvaises odeurs étant identifiés, il est possible d’apporter une solution afin de traiter ces composés qui incommodent les personnes travaillant dans ces lieux et celles qui vivent près de ces zones de travail.
 
Il a été démontré que les composés carbonés volatils (aromatiques ou non), les produits soufrés et azotés peuvent être détruits par photocatalyse. Les publications qui attestent de l’efficacité de la photocatalyse sur ces composés mettent en évidence la grande efficacité de cette méthode de traitement d’air.
 
            BIOWIND propose de capter ces polluants à leurs sources (partout où cela est possible) et de les traiter par photocatalyse.
 
 
 

4. La technologie BIOWIND

 

 
 
La technologie de photocatalyse permet de « piéger » et de détruire les polluants de l’air : Composés Organiques Volatils, odeurs, NOx, microorganismes (bactéries, virus, spores, champignons), ...
 
La géométrie innovante brevetée des dispositifs BIOWIND permet des abattements importants des polluants de l’air. Seuls les polluants particulaires ne sont pas traités par photocatalyse, ce qui nécessite une filtration des poussières en amont déjà intégrée dans tous nos dispositifs.
 
Afin d’éliminer les problèmes d’odeur présents dans l’air, BIOWIND propose le caisson C1000-M tout équipé, prêt à être utilisé, ainsi que des UMDA (Unité Mobiles de Décontamination de l’Air) qui peuvent être installées dans les endroits exigus qui ne permettraient pas l’installation du caisson. Il est également possible de réaliser des CTA sur mesure dans le cas du traitement d’effluent à très fort débit et forte concentration (voir présentation en annexes de nos produits).
 
 
Conclusion
 
 
 
Le public est très sensible aux nuisances olfactives et dans son esprit, une bonne part de la pollution apparait avec les mauvaises odeurs. Les professionnels le savent bien et qu’il faut prendre en compte très sérieusement ce paramètre. C’est pourquoi un traitement de ces odeurs par photocatalyse s’impose dans la plupart des cas.


livraison
   
Produit certifié

Siège social : Parc d'activité de la Houssoye 59930 LA CHAPELLE D'ARMENTIERES - France
Tél. : +33 3 20 10 50 50 - Fax : +33 1 73 76 87 85